La chirurgie réfractive pour une vie sans lunettes

  • La vue est le sens le plus important. Nous nous servons de nos yeux pour nous déplacer aisément et pour communiquer pendant le travail, le sport et nos loisirs. Quand la lumière pénètre dans l’œil, sa direction est changée. Dans le cas de myopie, d’hypermétropie, d’astigmatisme ou de presbytie, la lumière ne se concentre pas directement sur la rétine.

  • Aides visuelles

    Toutes les personnes qui ont besoin de lunettes (de lecture) ou de lentilles, sont tous les jours confrontées avec leurs désavantages. Ces outils sont incommodants pendant les activités quotidiennes, et avant tout pendant le sport. La chirurgie réfractive vous offre des traitements de la myopie, hypermétropie, astigmatisme, cataracte ou presbytie d’une manière sûre et efficace. De cette façon, vous pouvez vous aussi profiter d’une vie sans lunettes ni lentilles. 

    Les traitements

Notre expertise

Si vous optez pour une vie sans lunettes ni lentilles, vous pouvez faire appel à la chirurgie réfractive. Dr. Van Cleynenbreugel mène des opérations de réfraction depuis 2002. Initialement dans la Clinique de l’Oeil de Rotterdam, où il a été nommé directeur médical du département, et depuis 2013 chez Medifocus. Pour pouvoir bénéficier d’une chirurgie réfractive, vous devez répondre aux conditions suivantes :

  • Avoir 18 ans ou plus
  • Avoir une réfraction stable depuis au moins 1 an
  • Avoir une cornée de forme régulière
  • Avoir une cornée d’épaisseur suffisante
  • Ne pas présenter d’autre problème oculaire
  • L’erreur de réfraction ne doit pas être trop élevée

Qui est qualifié pour un traitement au laser ?  

Certaines indications médicales pourraient influencer le résultat d’une chirurgie réfractive :

  1. Diabète mellitus instable : chez un patient avec un diabète stable (avec des glycémies dans les normes), une chirurgie réfractive peut mener à de bons résultats.
  2. La grossesse et l’allaitement : chez les femmes enceintes ou allaitantes, la réfraction peut changer. Pour cette raison, il est recommandé d’attendre la fin de l’allaitement avant de subir un traitement au laser.
  3. Les maladies auto-immunes systémiques : les affections comme le lupus ou l’arthrite rhumatoïde peuvent influencer de manière négative les résultats d’un traitement réfractif.
  4. Des problèmes à la surface des yeux : tels qu'un pemphigoïde cicatriciel oculaire, un syndrome de Stevens-Johnson, un syndrome de sécheresse oculaire sévère ou un antécédent de brûlure chimique à la cornée.
  5. L’amblyopie ou « l’œil paresseux » : cette affection n’est pas le résultat d’une erreur de réfraction et ne peut donc pas être corrigée par un traitement au laser.
  6. Le kératocône : cette affection dégénérative de la cornée, qui est la cause de problèmes de vision, ne peut pas être corrigée par une opération réfractive.
  7. Le cataracte : certaines personnes souffrant de cataracte pourraient bénéficier d’une chirurgie réfractive. Tout dépend de la gravité de celle-ci et de la manière dont elle est traitée.

Contactez-nous

Fixez un rendez-vous pour une chirurgie réfractive et optez dès aujourd’hui pour une vie sans lunettes ni lentilles. Contactez-nous en ligne ou appelez-nous au +32 16 58 59 58.