Chirurgie de la cataracte

La chirurgie de la cataracte fait partie des types de chirurgie les plus courants. Normalement, l’intervention ne prend pas plus de 10 minutes et est effectuée entièrement de manière polyclinique. On n’a donc pas besoin d’être hospitalisé pendant toute une journée.

LA CATARACTE

Le cristallin naturel d’une personne se trouve à l’intérieur de l’œil, dans la chambre postérieure. Ce cristallin est normalement très clair et projette l’image qui entre dans l’œil sur la rétine. Le cristallin détermine également en grande partie la puissance des verres de lunettes pour l’œil.

La cataracte est une affection courante chez les personnes âgées, où le cristallin naturel devient trouble. De ce fait, une diminution de la vue apparaît lentement autant pour la vision de loin que de près. La seule manière d’y remédier est une chirurgie par laquelle le cristallin du patient est remplacé par un implant de cristallin artificiel qui est posé à l’endroit où se trouvait le cristallin de la personne auparavant. Il n’y a pas de rejet d’implant cristallinien.

DANS LA PRATIQUE

La chirurgie de la cataracte est facile à vivre. L’œil est anesthésié à l’aide de gouttes, donc sans injection. Pendant le traitement on vous demandera de regarder dans la lumière d’un microscope. Cette lumière est facile à voir. En général, les deux yeux sont opérés avec un intervalle de 2 semaines.

TROIS TYPES D’IMPLANTS CRISTALLINIENS

  1. Les implants cristalliniens monofocaux corrigent la vision de loin. Généralement on garde une légère puissance pour la vision de loin après l’intervention, pour laquelle on porte des lunettes. Pour la vision de près on doit également continuer à utiliser des lunettes de lecture, mais en général les verres sont moins puissants qu’avant le traitement.
  2. Les implants cristalliniens cylindriques (toriques) corrigent la puissance totale de l’œil ainsi que l’astigmatisme. Ainsi, il n’y a plus besoin de lunettes pour la vision de loin après l’intervention.
  3. Les implants cristalliniens multifocaux (ou trifocaux) corrigent non seulement la vision de loin, mais également celle de près. Ainsi, il n’y plus besoin de lunettes de lecture non plus après l’opération.